Cours de Salsa "cubaine", "portoricaine" ( "on1" ou "on2") et bachata

Que vous ayez envie de découvrir, de vous perfectionner, d'apprendre une chorégraphie pour un anniversaire ou l'ouverture de votre bal de mariage,...les raisons de vouloir se lancer à apprendre à danser peuvent être multiples et diverses.

 

Le concept du cours particulier permet de suivre un cours réellement adapté à votre niveau de danse et également de répondre au mieux à vos attentes et dépasser vos difficultés. Il permet donc de progresser plus rapidement qu'un cours collectif classique.

De plus et contrairement aux cours collectifs, il est possible de débuter à n'importe quelle période de l'année, et ce sans devoir rattraper le niveau de danse d'un groupe ayant déjà des notions à son actif. Fini d'attendre le début d'année scolaire (en générale en septembre) afin d'intégrer un cours!...

 

Enfin, le cours particulier permet d'augmenter les possibilités et manières d'apprendre. Nous pouvons par exemple si vous le désirez,faire une séquence de film à la fin de la séance afin que vous puissiez à tout moment revoir ce que vous avez appris, et vous voir également en train de danser afin de perfectionner votre technique et votre gestuelle.

La danse a un caractère sportif, et certaines d'entre elles sont assez rythmées. Une bonne condition physique et de santé est donc indispensable à la pratique de la danse et donc au suivi d'un cours.

Description des niveaux (à titre purement indicatif):

 

  • initiation: Vous ne possédez aucune notions de la danse et souhaitez découvrir à quoi cela ressemble, apprendre les pas et mouvements de base (aucun cours suivi)

 

  • niveau 1: Initié à la danse, vous avez appris les pas et mouvements de base, ainsi que quelques passes, et êtes moyennement à l'aise sur la musique et pas toujours dans le rythme (quelques mois de cours à votre actif)

 

 

  • niveau 2: Vous connaissez et maitrisez les pas et mouvements de base, ainsi que plusieurs passes, et êtes tout à fait à l'aise sur la musique et dans le rythme (au moins 1 an de cours de danse à votre actif)

 

 

  • niveau 3: Vous connaissez et maitrisez de nombreuses passes et mouvements corporels associés au style de la danse, et souhaitez en apprendre d'avantage pour vous perfectionner et augmenter vos connaissances (au moins 2 ans de cours à votre actif)

Que vous soyez un homme, une femme ou un couple de danseurs (un cavalier et une cavalière), débutant ou initié, il vous est possible de découvrir ou vous perfectionner dans les danses suivantes:

 

Salsa style "cubaine"

 

Salsa style "portoricaine", (sur le 1 ou sur le 2)

 

Bachata

 

Voir plus bas pour le descriptif de ces danses...

 

 

Je vous propose également des initiations de Reggaeton, Son cubain, Chachacha, Merengue, mais aussi Kizomba...

 

 La Salsa "style Cubaine":

Musique pétillante issue du métissage musical du continent latino américain, la salsa est née dans le "barrio", le quartier latino de New-York à la fin des années 60.

Au départ, ce sont des rythmes cubains joués par des musiciens latinos émigrés. Mélange de cha cha, bolero, mambo, rumba, on y retrouve des influences espagnoles et africaines. La racine la plus forte, c'est le "Son" cubain que l'on a redécouvert grâce au succès mondial du film "Buena Vista Social Club".

La salsa (mot espagnol qui signifie « sauce ») désigne à la fois une danse, un genre musical, mais également une famille de genres musicaux (musique latino-américaine).

Un musicien (ou chanteur) ou bien danseur de salsa est appelé salsero (salsera au féminin). Le couple se déplace essentiellement en décrivant des cercles successifs, de façon assez swinguée. C'est avant tout une danse de la rue, populaire, sociale. Elle se danse normalement sur le 1er temps (sur le "1").

La rueda de casino, une variante de ce style, consiste en des rondes de couples où un meneur annonce les passes à venir. Tous les danseurs effectuent ces passes en même temps, de sorte que les danseurs changent fréquemment de partenaire.

 

 

Exemple de Salsa "style Cubaine" :

 

 La Salsa "style Portoricaine":

L'appellation salsa "portoricaine" est typiquement française, ce style ne vient absolument pas de Porto Rico mais des États-Unis. Il désigne:

* Le style New Yorkais ("Mambo on 2"), car très dansé dans les années 50-60 au sein des clubs "huppés" de la métropole américaine.
Dans ce style, on respecte une ligne de danse. On peut le qualifier de plus démonstratif : il inclut en particulier de nombreux jeux de jambes (shines, de l'anglais shoe shine signifiant "cirage à chaussure"). À l'inverse du style cubain, ce style de salsa se danse « sur le temps faible (deuxième temps) », ce qui signifie que le changement de direction (le break) s'effectue sur le 2e temps. Il dérive du mambo.


* Le style de Los Angeles ("on 1"), proche du style New Yorkais, mais se danse sur le "1".

Il est plus facile, sur la région nantaise, de rencontrer des danseurs et danseuses pratiquant ce style.

 

Vous pourrez choisir le style que vous aurez envie d'apprendre lors de vos cours ("On1 ou On2")

 

Exemple de Salsa Portoricaine "on1" (Los Angeles) :

 

Exemple de Salsa Portoricaine "on 2" (New-York) :

 

 La Bachata:

La bachata est une musique romantique de la République dominicaine, jouée par plusieurs guitares (trois ou quatre), accompagnées de percussions (bongo, maracas, guiro) et une basse. On parle aussi de bolero campesino, bolero antillano ou cancion del amargue. Les premières bachatas enregistrées datent de 1961 : José Manuel Calderón : "Borracho de amor" et "Que será de mi (Condena)", Leonardo Paniagua : canción de guardia cobrao. Le succès international arrive en 1991, lorsque Juan Luis Guerra sort la chanson "Burbujas De Amor", qui se classe en tête de l'Euro Hot 30. Son album est n°1 dans le monde dans la catégorie "Musiques du monde", et acclamé par la critique comme par le public. Puis en 1999, l'Espagne se mettra à danser la bachata, avec les succès de Frank Reyes ("Ajena") et Luis Miguel del Amargue ("Te echo de menos") et se faufile une place sur les pistes de danse entre la salsa et le merengue...

 

Il existe plusieurs styles de bachata, parmis lesquels on peut distinguer 3 grands types: la Bachata Dominicaine, la Bachata moderne dite aussi sensuelle ("sensual"), et la Bachata-tango ou Bachatango.

 

* Historiquement, et par abus de language, on désigne bachata "dominicaine" la bachata traditionnelle. D'un tempo (rythme) en général plus rapide que la bachata moderne, ce style est en général caractérisé par de nombreux jeux de pas accompagnés de mouvements saccadés.

*  La bachata moderne, est souvent appellée aussi sensuelle ("sensual") du fait que son tempo assez lent voir très lent, aspire à effectuer un danse langoureuse. Ainsi le danseur et à sa partenaire peuvent jouer de nombreux mouvements d'ondulations et de portés (simples ou compliqués).

 

*  La bachata-tango ou bachatango, est d'un rythme musical assez proche de la bachata moderne. On peut y retrouver d'autres instruments comme l'accordéon ou la trompette, qui rappelle la musique du tango. Au niveau de la danse, il peut y avoir des jeux d'ondulation et des portés, mais l'influence du tango sur ce style donne une danse avec beaucoup de "tenue" et de "maintient", composée de jeux de glissés, et jeux de pas proches du tango.

 

 

 Vous pourrez retrouver ces 3 styles lors des cours de bachata que je vous propose.

La plupart des musiques qui composent les morceaux de bachata varient durant le morceau. Basé avant tout sur le ressenti, les meilleurs danseurs de bachata, capables de composer avec ces 3 styles, adaptent leur danse en fonction de la musique qu'ils rencontrent, et ce au sein d'un même morceau de musique.

 

 

Exemple de Bachata sensuelle/moderne:

 

Exemple de Bachatango:

 

Exemple de Bachata traditionnelle/dominicaine:

Cours de découverte

10 euros seulement!

  • Facebook App Icon

© 2014-2020 Salsa En Su Casa Entreprise - Siren 800 299 760 - mentions légales